Le régime Kéto ou Cétogène

Le régime cétogène : (beaucoup) moins de sucres et (beaucoup) plus de graisses !

Principes du régime cétogène

Le régime cétogène se base sur la suppression quasi totale des glucides (sucres) au profit des lipides (graisses) dans l’alimentation. Cela pousse le corps à entrer en état de cétose dans lequel les graisses sont utilisées pour fournir de l’énergie.
Ce régime était à l’origine (années 1920) utilisé pour traiter avec succès les cas d’épilepsie. Revenu en vogue aujourd’hui, il permet de perdre rapidement du poids, et il aurait des bienfaits sur la santé au prix de quelques contraintes comme nous allons le voir.

Le régime en pratique

Classiquement, il est admis que l’apport en énergie doit provenir pour 50% environ des glucides et pour 35% des lipides, le reste étant apporté par les protéines (voir le site de l’ANSES). Ici, en céto, les glucides (sucres) sont réduits au minimum et les lipides (graisses) représentent plus de 80% de l’apport énergétique !

Le régime qui défit le marketing alimentaire !

C’est toute la force de ce « régime » qui va à l’encontre de ce que l’on nous martèle depuis plus de 40 ans ! Et oui, il a été décrété dans les années 70, outre atlantique, que le gras était l’ennemi numéro 1 de notre santé. Et encore aujourd’hui, on cherche toujours à supprimer ce gras que l’on ne saurait voir dans nos assiettes ! C’est le sucre qui a été élu pour remplacer le gras. Moins cher, facile à introduire dans tous les aliments, exhausteur de gout, le sucre a tout du produit miracle rêvé par les industriels…il est désormais partout, oui même dans les produits salés, il est bien là !
Choquant non ? Je vous invite d’ailleurs à consulter l’excellent livre de Robert Lustig : « Sucre, l’amer vérité. »
L’idée de départ était pourtant essentielle : Rechercher les causes des accidents cardiovasculaires. Mais entre le gras et le sucre, le gras a perdu et le sucre à gagné. On ne s’interroge plus sur l’origine des épidémies d’obésité, de maladies cardiovasculaires, de diabète…qui ont suivi, et qui continuent ! Le sucre est le principal responsable !

Les aliments à supprimer

Mais revenons à notre régime. Vous l’aurez compris, l’idée est de limiter tous les mauvais glucides pour ne garder que les bons. Il faut manger moins de 50 g de glucides par jour, (oui c’est pas beaucoup!).
Il convient de supprimer tous les sucres, tous les aliments à base de céréales, de farine blanche ou complète, tous les féculents, les plats préparés, le lait, les pommes de terre…Évitez donc de renter dans une boulangerie, de mangez des biscuits, des pâtes, du riz, des frites. tous les sodas, et certains fruits qui contiennent beaucoup de glucides comme les bananes.
Mais alors que reste t’il ?
Il reste tous les légumes avec de bons glucides, et tous les aliments riches en lipides et bonnes graisses comme l’avocat, la noix de coco, le beurre, les oléagineux, le fromage à pâte dure…Les viandes, les œufs, les poissons gras, les fruits de mer…
Si vous souhaitez suivre ce régime en étant pleinement informé, je vous recommande le blog SuperKeto de Johanne Cammarata qui vous explique tout tout tout en pratique et en vidéo ! Il est en effet nécessaire de bien se préparer et de prendre toutes les informations utiles avant de commencer. Il sera peut-être nécessaire par exemple de prévoir des compléments alimentaires afin d’éviter toute carence.

Attention cependant, il est conseillé de prendre l’avis de votre médecin avant de commencer ce régime, comme tout régime d’ailleurs !

Avantages et inconvénients

Vous l’aurez compris, les changements des habitudes alimentaires sont nombreux et plutôt contraignants. Les repas en famille ou au restaurant sont compliqués…sans compter que le choix des aliments est restreint. Les débuts aussi sont difficiles, des nausées, fatigue, constipation, maux de tête…peuvent apparaître pendant quelques jours. Mais après, un regain d’énergie, de vitalité, de concentration…va vous surprendre.

Outre le fait de perdre du poids, ce régime permet d’atteindre rapidement un bon niveau de satiété (plus de coup de pompe à 11H), il est compatible avec la pratique du sport, permet une meilleure récupération. Il est également utilisé comme régime thérapeutique dans le traitement de plusieurs pathologies.

Nutrissime, 2019