L’IMC pour connaitre son poids de forme

L’IMC ou indice de masse corporelle

L’IMC ou indice de masse corporelle est un outil important. Il est une mesure du poids d’une personne et de sa masse graisseuse par rapport à sa taille 1 .Il permet de se situer par rapport à des intervalles de poids. Je suis maigre, j’ai un poids normal, je suis en surpoids ou je suis obèse. Il est adapté aussi bien pour les femmes que pour les hommes mais n’est pas valable pour tous les profils (voir interprétation). Il permet de savoir rapidement si la masse grasse corporelle est en excès ou pas.
Nous verrons comment le calculer, comment l’interpréter et comment l’utiliser dans la mise en place d’un régime en cas de surpoids.

Comment calculer son IMC ?

La formule pour calculer son IMC est très simple. Il suffit de prendre la taille en mètre et de la multiplier par elle même. Par exemple si ma taille est de 1 mètre 80, alors je multiplie 1,8 par 1,8, ce qui est égale à 3,24. Je prends alors mon poids que je divise par 3,24. Par exemple si je mesure 1,8 m et que je pèse 90 kilos, mon IMC = 85 / 3,24 = 27,7

Interprétation du résultat

L’interprétation de l’IMC n’est pas adaptée à tous. En effet, le résultat du calcul de l’IMC ne convient pas aux athlètes dont la masse musculaire est plus importante que la normale. Ils apparaîtront alors en surpoids alors que ce n’est pas le cas. Le calcul de l’IMC n’est pas non plus adapté aux enfants en croissance, aux femmes enceintes et aux personnes âgées de plus de 65 ans.

Les différents niveaux

Il existe plusieurs niveaux principaux définis par l’OMS en fonction du résultat du calcul

  • Si votre IMC est inférieur à 18,5, vous êtes en sous-poids. Il est important de consulter votre médecin traitant, les risques de maladies et de mortalités augmentent.
  • Si votre IMC est entre 18,5 et 24,9, alors votre corpulence est normale.
  • Si votre IMC est entre 25 et 30, alors vous êtes en surpoids. Il est important de mettre en place des habitudes alimentaires différentes afin de réduire votre IMC. L’objectif de ce blog est justement de vous aider à choisir de mieux se nourrir, à travers un régime adapté ou de nouvelles habitudes.
  • Si votre IMC est supérieur à 30, vous êtes atteint-e d’une obésité modérée. Plus l’IMC augmente et plus les risques de maladies augmentent. Il est alors essentiel de consulter un médecin nutritionniste (pas un diététicien). Il sera à même de vous prescrire des examens médicaux nécessaires afin de vous accompagner au mieux.

Utiliser l’IMC pour trouver son poids de forme.


Tout d’abord il est important de préciser que la mise en place de nouvelles habitues alimentaires présentent par ce blog permettent d’atteindre naturellement un poids de forme. S’il n’y a pas à proprement parler de « poids idéal », nous verrons dans un autre article des outils complémentaires pour calculer un poids de forme.

Ensuite, on peut s’aider de l’IMC pour se donner un premier objectif de poids à atteindre. On a vu que l’OMS considère une corpulence normale avec un IMC entre 18,5 et 24,9. Si vous êtes en dehors de cette fourchette, un premier objectif serait de revenir dans ces valeurs.
Si on reprend notre exemple du début, avec une taille de 1 mètre 80 et un poids de 90 kilos, votre IMC est de 90 / (1,8 x 1,8) = 27,7. Vous êtes alors en surpoids.
l’objectif 1 est de retrouver un IMC de 25 (proche de la limite haute pour simplifier) et donc un poids de 25 x 1,8 x 1,8 = 81 kg. Vous avez donc déjà 9 kilos à perdre.
Un second objectif serait de viser un IMC de 24 par exemple. Dans ce cas, le poids à atteindre serait de 24 x 1,8 x 1,8 = 77,7 kg, soit plus de 12 kg à perdre.

Références

1 : https://www.who.int/fr/news-room/detail/11-10-2017-tenfold-increase-in-childhood-and-adolescent-obesity-in-four-decades-new-study-by-imperial-college-london-and-who